Juillet-Août 2021

Img 1650

  • Nom du fichier : Echotier juillet aout 2021 couverture
  • Taille : 282.01 Ko

Télécharger

  • Nom du fichier : Echotier juillet aout 2021 texte
  • Taille : 609 Ko

Télécharger

  • Nom du fichier : Echotier juillet aout 2021 4e couv
  • Taille : 423.89 Ko

Télécharger

ÉDITORIAL : Devenir responsable d’un petit morceau du monde… Matière à réflexion

Ce que nous appelions la « modernité » a été ébranlé, à partir de 1989, avec la création du Web. Il en résulte un grand désarroi chez beaucoup de nos contemporains.

Dans cette période ébranlée et en quête de nouvelles perspectives, quoi de mieux que d’interroger un philosophe ? Dans un livre publié bien avant la pandémie (1), mais auquel celle-ci donne une résonnance particulière, Alexandre Lacroix, directeur du mensuel   « Philosophie Magazine », nous donne quelques repères pour, selon le titre de son ouvrage, ne pas être esclave du système.

Quelques réflexions glanées au fil de la lecture.

En 1989, deux évènements ont introduit une « cassure » dans la modernité telle que nous la connaissions, et engendré une modernité « connective ». La première de ces cassures, c’est la chute du mur de Berlin qui a engendré une accélération de la mondialisation, des flux de marchandises, des personnes, d’informations à travers la planète. La deuxième cassure est l’invention du Web par un informaticien britannique, Tim Berners-Lee, qui inaugure la révolution digitale qui va profondément transformer tous les aspects de notre existence. Ceux qui sont nés avant 1989 ont dû réapprendre à travailler avec les mails, avec les moteurs de recherche, avec les plateformes… Les relations humaines, affectives, familiales, amicales et même sexuelles ont été modifiées.

La première modernité que l’auteur appelle « séparative » est née au 17ème siècle avec le « Discours de la méthode » de Descartes. Le mot d’ordre des modernes de l’époque pourrait être « diviser pour régner » ; dans cette perspective, le monde est régi par des oppositions structurantes entre nature et culture, sphère publique et sphère privée, moi et les autres, temps de travail et temps de loisir et, un peu plus tard, la division des tâches largement inventée et promue à la fin du 18ème siècle par le philosophe et économiste écossais Adam Smith. Cette manière de voir le monde va permettre l’essor des sciences, des techniques, l’asservissement du monde, la colonisation, l’impérialisme, l’enrichissement capitaliste…

Après 1989, chacune de ces oppositions va entrer en crise ; celle entre sphère publique et sphère privée, par exemple, va voler en éclats ; beaucoup n’hésitent pas à utiliser les réseaux sociaux pour montrer des photos de leur vie privée, de leur intimité, de leurs enfants… Il en va de même pour l’organisation du travail ou encore la distinction entre le moi et le tout : le flux constant d’informations noie une pensée que l’on croit être personnelle… L’opposition entre nature et culture ?  Le changement climatique est en réalité le résultat des activités humaines.

La fin des anciennes oppositions qui structuraient le réel rend désormais le monde actuel très difficile à comprendre et très illisible pour des personnes nées avant 1989. Le problème central que pose la modernité « connective » est que l’on risque de devenir de simples rouages de la technostructure. A côté du risque de se faire « manger par les écrans », existe l’« effet Google » : à la moindre question, avoir la réponse en une seconde, tout de suite, sans le recul que creuse le désir et le temps capables d’humaniser la vie. Attendre la satisfaction immédiate en un clic, c’est être dans un court-circuit intérieur permanent. L’utilitarisme devient la philosophie politique et morale dominante ; chacun est enjoint de maximiser son utilité, son bien-être ou son profit, chaque individu mais aussi les nations engagées dans une course à la croissance économique.

Le remède proposé par Alexandre Lacroix est le « postutilitarisme ». Pour le philosophe, le système dans lequel nous avons basculé est solide et on ne va pas le renverser. Il ne faut pas se leurrer, on n’est pas au seuil du grand tournant vert et social des économies de tous les pays. Par contre, à l’échelle individuelle, on peut faire quelque chose en se fixant un idéal désintéressé ; cela peut être un idéal de transmission pour un professeur, de beauté pour un artiste, un idéal écologique… Les idéaux peuvent être de nature très diverse mais celui que chacun se donnera devra être pour lui non négociable.

« Le postutilitarisme, tel que je le propose, qui consiste à participer à la société armé d’un idéal, implique d’être responsable d’un petit morceau du monde. Que provoque l’actuelle course à la croissance et au profit ? Elle détruit le monde, pas au sens figuré, au sens concret. Elle détruit les écosystèmes, la biodiversité, la trame du vivant. L’érosion du monde est perceptible. On en voit les effets sous nos yeux. D’ailleurs la pandémie est l’un d’entre eux. En se donnant un idéal, je ne dis pas que l’on va sauver le monde comme les héros des superproductions américaines. Mais on va se porter garant, responsable d’un petit morceau du monde. Un tel va faire en sorte que l’action pour la vérité scientifique ne s’étiole pas, un autre que les relations humaines à l’intérieur de son usine ne se dégradent pas, un troisième que l’éducation des jeunes ne se désagrège pas. Là où la dynamique est au délitement, chacun, à sa modeste échelle, peut faire quelque chose. »   

                                                                                                                                                                                                             Philippe Moline

 

(1)  Alexandre Lacroix - « Comment ne pas être esclave du système ?» - Allary Editions.

 

 

PROCHAINES CÉLÉBRATIONS

MESSES DOMINICALES EN ÉTÉ
Les conditions sanitaires imposées pour lutter contre la pandémie ont été quelques peu allégées, aussi en ce qui concerne les cultes. Le maximum de personnes admises à une célébration à l’intérieur est limité à 100, à condition que la distanciation soit respectée.
Concrètement, nos assemblées pourront donc accueillir de 30 à 60 personnes en fonction de l’espace des églises.

 

Samedi 26 juin :

  • 18h00, WISEMBACH :  M. pour la paroisse.
  • 19h15, FAUVILLERS : M. May de Liedekerke – M.F. défts Goosse-Toussaint

Dimanche 27 juin : 13ème dimanche dans l’année B – Solennité des apôtres Pierre et Paul, patrons de Sainlez

  • 09h30, SAINLEZ : M. en l’honneur des apôtres Pierre et Paul pour la paroisse – M.Robert Jodocy et défts Jodocy-Rolus – M.F. Marie-Louise Gangler et parts défts.
  • 10h45, MARTELANGE : M.défts Schaeck-Graas.
  • 11h00, BODANGE : M. Yvon Crochet – M. Hélène et Camille Majérus

Jeudi 1er juillet :

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 02 juillet :

  • 18h30, SAINLEZ : M.F. pls défts

Samedi 03 juillet : saint Thomas apôtre

  • 18h00, RADELANGE : M. pour la paroisse.
  • 19h15, MENUFONTAINE : M. pour la paroisse

Dimanche 04 juillet : 14ème dimanche dans l’année B – Kermesse à Menufontaine – Adoration à Honville

  • 09h30, HONVILLE :  M.A. Ernest Lalande – M. Gilbert Lalande – M.A. Zelia Talbot et défts Georges-Georges et René Georges – M.F. Marie-Catherine Louis.                   
  • 10h45, MARTELANGE : M. pour la paroisse.
  • 11h00, TINTANGE : M. défts Bach-Gerard.
  • 17h00, HONVILLE : office de clôture

Lundi 05 juillet :

  • 10h30, MENUFONTAINE : M. défts de la paroisse – Bénédiction des tombes

Jeudi 08 juillet :

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 09 juillet :

  • 18h30, SAINLEZ : M.F. pls défts

Samedi 10 juillet :

  • 11h00, FAUVILLERS : Baptême de Zéliana Lobet.
  • 16h00, MARTELANGE : Baptême de Mila Van Den Abbeel.
  • 18h00, WISEMBACH : M. Norbert et Vincent Diels.
  • 19h15, FAUVILLERS : M. May de Liedekerke – M.F.défts Goosse-Toussaint

Dimanche 11 juillet : 15ème dimanche ordinaire B – Solennité de saint Donat à Hollange et Tintange

  • 10h30, HOLLANGE : M. en l’honneur de saint Donat - M.A. Willy Déom – M. Marcel Coene – M. Robert, frère André et Stany Noiset – Procession de saint Donat (à confirmer).
  • 10h45, MARTELANGE : M. Louis Moline et Maria Richard.
  • 15h00, TINTANGE : M. en l’honneur de saint Donat – M.A. Annette Poos – M.A. Nicolas Peiffer – M.A. Denis Kauffmann – M. défts Reisdorf – Procession de saint Donat

Jeudi 15 juillet : saint Bonaventure

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 16 juillet : ND du Mont Carmel

  • 18h30, SAINLEZ : MF pls défts

Samedi 17 juillet :

  • 18h00, WARNACH : M. défts Dias-Caneja – M. Paul et Marie Simon – M. Georges Brassel et Denise Peters – M.F. Louise Graff

Dimanche 18 juillet : 16ème dimanche ordinaire B

  • 09h30, SAINLEZ : M.A. Achille Bihain, Joséphine Toussaint, Marcel Bihain et défts Léonard-Bihain – M. Maria Barthélemy, Albert Barthélemy et Marie-Louise Lafontaine.
  • 10h45, MARTELANGE : M. abbé Adolphe Goffin et ses parents.
  • 11h00, STRANCHAMPS : M.A. Pierre Erneux.
  • 11h00, HONVILLE : Baptême de Martin Antoine.
  • 12h00, MENUFONTAINE : Baptême de Lucie Delperdange

Jeudi 22 juillet : sainte Marie-Madeleine

  • 18h30, WARNACH (chapelle des Frênes) : Eucharistie communautaire
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 23 juillet : sainte Brigitte de Suède

  • 18h30, Sainlez : M.F. pls défts

Samedi 24 juillet : sainte Anne à Wisembach

  • 18h00, WISEMBACH : M en l’honneur de sainte Anne pour la paroisse – M. abbé Gilbert Boevinger

Dimanche 25 juillet : 17ème dimanche ordinaire B - Kermesse à Fauvillers

  • 09h30, SAINLEZ : M. époux Nezer-Fox – M. André Dewez et Claire Grégoire – M. Jeanine et Emile Meinguet.
  • 10H45, MARTELANGE : M. défts Pels-Schaeck – M.A. Léon Kenler (4 ans).
  • 11h00, FAUVILLERS : M.A. Bertha Strainchamps, Joseph Stilmant et défts Stilmant-Strainchamps – M. Olga de Liedekerke - Te Deum à l’occasion de la Fête nationale

Jeudi 29 juillet : sainte Marthe

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 30 juillet : saint Pierre Chrysologue

  • 18h30, SAINLEZ : M.F. pls défts

Samedi 31 juillet : saint Ignace de Loyola

  • 15h00, BODANGE : Baptême de Ysia Nicolay.
  • 18h00, RADELANGE : M. défts Dengis-Mignon, Christiane Dengis et Roger Reisen – M. abbé Gilbert Boevinger

Dimanche 1er août : 18ème dimanche ordinaire B

  • 09h30, SAINLEZ : M.A. Amy Toussaint, Joséphine Arnould et défts Léonard-Bihain- M.défts André Léonard.
  • 10h45, MARTELANGE : M.amis défunts.
  • 11h00, TINTANGE : M.A. Jean Gabriel et Monique Dewez – M.A. Fernand Kauffmann – M. père Lucien Schaeck

Jeudi 05 août : Dédicace de la basilique de Sainte-Marie-Majeure

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 06 août : Transfiguration du Seigneur

  • 18h30, Sainlez : M.F. pls défts

Samedi 07 août :

  • 10h30, FAUVILLERS : Baptême de Ezra Dugard.
  • 18h00, WISEMBACH : M.A. Renelde Grandjean et Marcel Habran (5 ans)

Dimanche 08 août : 19ème dimanche ordinaire B

  • 09h30, SAINLEZ : M.A. abbé Lucien Dethienne - M. Ida et Albert Geubel - M.F. Marie-Louise Gangler.
  • 10h45, MARTELANGE : M. pour la paroisse.
  • 11h00, STRAINCHAMPS : M. pour la paroisse

Jeudi 12 août : sainte Jeanne-Françoise de Chantal

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Vendredi 13 août :

  • 18h30, SAINLEZ : M. défts de la paroisse

Samedi 14 août :

  • 18h00, WARNACH : M. en l’honneur de Notre-Dame – M. défts Bock-Lafontaine – M. Georges Rigaux et défts Rigaux-Werner – M. Roger Mergeai et défts Mergeai-Potargent – M.F. François, Georgette et René Engels – Procession de la Ste Vierge.

Dimanche 15 août : Assomption

  • 09h30, SAINLEZ : M en l’honneur de Notre-Dame – M. défts Barthélemy-Lafontaine – M. Alphonse Chevigné et défts Chevigné-Gouverneur.
  • 10h45, MARTELANGE : M. en l’honneur de Notre-Dame – M. Louis Moline et Maria Richard.
  • 11h00, FAUVILLERS :  M. en l’honneur de Notre-Dame – M.A. Ghislaine Grimonster, Léon Mathieu et défts Mathieu-Grimonster – M. Edouard et Juliette Winkin-Schul – M. Marie-Elisabeth et Charles de la Vallée Poussin

Samedi 21 août : saint Pie X

  • 18h00, WISEMBACH : M. abbé Gilbert Boevinger – M. d'action de grâces à une intention particulière

Dimanche 22 août : 21ème dimanche ordinaire B – Kermesse à Martelange

  • 09h30, HONVILLE :  M. défts Parache-Georges – M. Maxime Georges et Alice Michel – M. défts Conrard-Louis, Winkin-Prott, abbé Guy Conrard et Stany Noiset – M.F. abbé François Lutgen et parents défunts.
  • 10h45, MARTELANGE : Messe en l’honneur de Saint Bernard pour la paroisse.
  • 11h00, HOLLANGE : M.A. Yvonne Kemp et Danielle Déom – M. Robert, frère André et Stany Noiset

Lundi 23 août : sainte Rose de Lima

  • 10h30, MARTELANGE : M. défts de la Paroisse – Bénédiction des tombes

Jeudi 26 août : saint Césaire d’Arles

  • 18h30, WARNACH (Chapelle des Frênes) : Eucharistie Communautaire.
  • 20h-21h, FAUVILLERS : exposition du Saint Sacrement et adoration

Samedi 28 août : saint Augustin

  • 18h00, WARNACH : M. abbé Jean-Maurice Jacques – M.F. Maria Kanivé – M.F. Marcel Simon, Alberte Pierret et parents défunts.
  • 19h15, FAUVILLERS : M. Isabelle et Jean-Claude Xheneumont

Dimanche 29 août : 22ème dimanche ordinaire B

  • 09h30, SAINLEZ :  M.A. Albert Guebel – M. époux Nezer-Fox – M. André Dewez et Claire Grégoire – M. Jeanine et Emile Meinguet.
  • 10h45, MARTELANGE : M. abbé Joseph Gangler – M. Léon Kenler.
  • 10h30, RADELANGE : Baptême de Célize Renauld.
  • 11h00, BODANGE : M. pour la paroisse

 

Offices à la chapelle des Frênes à Warnach :

- Du lundi au vendredi :    7h30 office du matin (Laudes)

                                                  12h office de midi

                                                  18h office du soir (vêpres sauf jeudi et vendredi)

- Jeudi à 18h30 : Eucharistie à la chapelle des Frênes

- Vendredi à 18h30 : Eucharistie à l’église de Sainlez

- Samedi :   8h office du matin (Laudes)

                             12h office de midi

- Dimanche :  8h office du matin (Laudes)

 
 
 

QUELQUES ADRESSES DE CONTACT

Secrétariat paroissial : « Les Frênes »

           Venelle st Antoine, 52                           (0032) 063/60 12 13

           6637 Warnach-Fauvillers                   les.frenes@skynet.be

 

Abbés Philippe MOLINE et Roger KAUFFMANN

           même adresse que ci-dessus

 

Diacre Paul VERBEEREN

           Chemin du Scheid, 61         063/ 44 66 46 – 0486/32 54 79

           6637 Warnach-Fauvillers          paul.verbeeren@skynet.be 

 

Diacre Emmanuel DAVID

           Route de Sainlez, 22                                       061/21 68 29

           6637 Honville-Fauvillers       emmanuel.david@lu.pwc.com

 

Boris HOUENGNISSOU séminariste

Venelle st Antoine, 52                                    0466/20 77 22

6637 Warnach-Fauvillers                fidegnonboris@yahoo.fr

 

Vous trouverez toutes les informations

  • liées aux paroisses, sur le site :    www.paroisseshautesure.be

 

 

LA VIE A TOUT VA. PÂQUES 2021

Ecoutez !
Vous entendez ?
Comme elle bat, comme elle bat et bat encore... la Vie !
Ecoutez donc comme elle pulse !
Dans les têtes, dans les cœurs, dans les corps ...
Regardez là dans les regards... Elle est là, non ?

D'accord, aujourd'hui elle se cache un peu parfois, il arrive qu'elle se détourne un moment... mais c'est sans doute de la pudeur...
Sentez !
Sentez donc comme elle vibre !
Comme elle pousse envers et contre tout, dans les salons, dans les cuisines, dans les jardins, dans les écoles, dans les hôpitaux, dans les bois, dans les rues...
Ah, c'est sûr, par les temps qui courent, elle court un peu moins avec le temps...

Regardez !
La voilà qui s'échappe de nos agendas, de nos horaires, de nos plannings...
La voilà soudain qui prend du poids !

Voilà notre vie qui s'élargit en existence !

Aïe... elle vient nous cogner !
Elle nous bouscule, elle nous secoue...
Nous bouleverse aussi.

Nous nous savions partis pour quelques tours gratuits sur son vertigineux manège...
Peut-être avions-nous oublié que ce manège pouvait nous étourdir...
Peut-être avions-nous oublié qu'il nous faudrait tôt ou tard descendre du manège...

Nous, petits maillons fragiles entre les morts et ceux à naître...

Quelle aventure que notre participation au monde !

Voilà que même nos aurevoirs à ceux qui participent au monde en même temps que nous sont eux aussi bousculés !
Nous plongeant dans une infinie tristesse.
Voilà que des tas de participants au monde en même temps que nous se retrouvent cabossés dans leurs corps, dans leurs têtes...

Pendant ce temps-là, notre monde, lui, se met à nous relier.
Les uns aux autres.
Vivement. Intimement.

Quel que soit notre pays, notre langue, notre couleur de peau, nous tombons pareillement malades, nous avons pareillement peur, et pareillement nous mourons...

« Y'a pas d'avance, on a beau faire, c'est comme ça » dira l'une ou l'autre de nos voisines.

Pourtant, au moment du péril, certains n'hésitent pas à raisonner en termes de fermeture, d'exclusion, de nations, de frontières...

« Tracasse pas, ils se retrouveront Gros Jean comme devant » dira l'un ou l'autre de nos voisins.

C'était peut-être ça être confiné.
Partir aux confins...

Aux confins de nos maisons, notre grenier, notre cave...
Aux confins de nos jardins, là-bas tout au bout où l'on ne va jamais...

Et partir aux confins de notre vie... tout au bord, là où elle s'élargit en existence !
Là où elle nous relie intimement les uns aux autres.
Où elle nous relie à plus grand que nous !

Comment la petite parcelle de terre sur laquelle je vis est-elle reliée à plus grand que moi ?

A plus grand que moi par le haut : l'air, les nuages, les étoiles, la lune, le soleil, le cosmos, Dieu... ?

A plus grand que moi par le bas : la terre, ce qui y pousse, ce qui y meurt, ses strates, ses morts, toutes les traces de participation au monde depuis la nuit des temps.

Et enfin, à plus grand que moi par le tout autour de moi : tous ces visages, ces regards rencontrés hier, aujourd'hui, demain...

Si vous accompagnez ces mots d'un geste de la main...
Le haut, le bas, le tout autour...

Certains y verront le signe de la croix...
D'autres un simple signe d'humanité...

Ou peut-être tout simplement, un signe comme un signal...
Celui de perdre un peu de nos certitudes...
De ne plus attendre de réponses uniques et immédiates...
De ne plus seulement espérer que les choses aillent mieux mais peut-être surtout qu'elles aient un sens...
De constater humblement notre vraie appartenance à l'énigme et au mystère...
Et si tout cela devait se fêter ?  Se célébrer ? Ensemble ?

Il y a un autre monde, il est dans celui-ci disait le poète Eluard...
Il y a un autre monde, il commence dans celui-ci, disait un certain Jésus.

Ouvrons grandes les fenêtres de ce monde !

Laissons l'amour y entrer à tout va !
Laissons la vie y pulser à tout va !

Et laissons le vent de Pâques y semer l'Espérance et la Fête de la Vie offerte.

Douce vie à vous.       
                                                                                                                                            Philippe Vauchel

 

Ajouter un commentaire